5000$ pour l’achat de Ipads destinés aux élèves de l’école primaire la Francolière

Le Club Richelieu et la Fondation Richelieu Montmagny ont permis à des jeunes élèves de l’école primaire La Francolière d’avoir accès à des Ipads. Ceux-ci sont des leviers essentiels pour permettre aux élèves de suivre leurs cours à distance et de faire des découvertes et des apprentissages..

Un montant de 5000$ a été versé à l’école primaire.

La Bouff’Homard aura lieu le 29 mai 2021

La 37e édition BOUFF’HOMARD permettra aux personnes de déguster leurs homards à leur domicile.

Le menu: 2 Homards (1lb ¼) la chaudrée, le riz, la salade, le beurre à l’ail, un petit pain et une délicieuse pointe de tarte St-Donat au montant de 55$.

Il sera possible d’ajouter d’autres homards au montant de 16$ l’unité.

Les billets sont en vente auprès des membres du Club Richelieu Montmagny. Ceux-ci contacteront bientôt les participants et participantes des dernières éditions.

Pour informations supplémentaires: Chantal St-Amant: 418-234-4207 ou André Chamberland: 418-508-4350

Un Îlot de biodiversité prendra bientôt vie au parc Saint-Nicolas

Montmagny, le 25 mars 2021 – Pour la Fondation et le Club Richelieu de Montmagny, 2021 marquera la concrétisation d’un projet qu’ils chérissent depuis plusieurs années : la création d’un Îlot de biodiversité au parc Saint-Nicolas. Aménagé en partenariat avec la Ville de Montmagny et la Caisse Desjardins de la MRC de Montmagny pour quelque 60 000 $, ce lieu d’apprentissages et de découvertes en nature, dédié aux jeunes et aux familles, sera une belle façon de souligner des anniversaires importants, soit les 10 ans de la Fondation Richelieu, les 75 ans du club Richelieu magnymontois ainsi que les 375e ans de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud. Bien que le site sera appelé à évoluer au fil des mois et des années, on s’attend à l’inaugurer en juin prochain.

le site sera appelé à évoluer au fil des mois et des années, on s’attend à l’inaugurer en juin prochain.

Un projet par et pour les jeunes

C’est bien connu, les changements de société passent souvent par l’éducation des enfants. C’est donc avec cette prémisse en tête que les Richelieu Montmagny ont imaginé leur projet qui vise à sensibiliser les jeunes à la biodiversité et au respect de l’environnement. Concrètement, l’Îlot de biodiversité sera composé de sentiers bordés par des plantes, des arbustes et des arbres. Afin de parfaire les connaissances des visiteurs, on compte également identifier diverses espèces indigènes qu’on retrouve dans le secteur depuis nombre d’années. Pour favoriser le développement de la faune et de la flore, on projette notamment installer une auberge à insectes et, grâce à la précieuse collaboration de M. Pierre Auger, un quartier aviaire de 75 maisonnettes. Pour peindre et installer ces jolies cabanes à oiseaux, les talents des élèves de l’école Saint-Nicolas seront mis à contribution.

Finalement, un magnifique pavillon multifonctionnel, s’intégrant parfaitement à l’environnement par sa structure et le choix de ses matériaux, sera érigé à l’entrée de l’Îlot de biodiversité. Ce pavillon pourra accueillir aisément une quarantaine de personnes pour y tenir des conférences, des activités éducatives ou autres types de rencontres.

« Nous sommes vraiment fiers de voir ce beau projet prendre vie grâce à l’appui de nos précieux partenaires que sont la Ville de Montmagny et Desjardins. Cela fait déjà plusieurs mois que nous avons amorcé le travail de sensibilisation auprès des jeunes de huit écoles primaires dans le cadre d’un projet-pilote et la réponse est très positive. En créant cet Îlot de biodiversité, nous franchissons une grande étape qui, nous en sommes convaincus, intéressera encore plus de jeunes à la biodiversité, à l’environnement et à l’amélioration de la vie sur la planète », ont déclaré d’une même voix MM. Yvon Bernard et Marc Laurin, les présidents du Club et de la Fondation Richelieu, qui versent 30 000 $ au projet.

« Je suis heureux que la Ville de Montmagny soit associée à ce projet environnemental à la hauteur de 25 000 $. C’est un magnifique legs vert qui est très complémentaire à ceux qui se réaliseront dans le cadre des Fêtes du 375e. De plus, cet Îlot de biodiversité répond parfaitement au désir de bonifier les espaces verts figurant à notre Réflexion stratégique 2020-2025 », a conclu le maire de Montmagny, M. Bernard Boulet.

Des élèves de l’école St-Nicolas font des découvertes

Après avoir découvert ce que font les cerfs ou les orignaux pour survivre en hiver, les jeunes élèves se sont regroupés pour faire une piste et aller installer de petites mangeoires artisanales pour les oiseaux. Ils choisissaient les mélanges de graines variées: orge, blé, millet, tournesol…

La semaine dernière, les élèves ont fait une visite de suivi de l’installation des mangeoires et de la nourriture. Les jeunes regardaient si les graines avaient été mangées et les différents signes de présence que les oiseaux et les animaux laissaient dans la neige. Plusieurs trous d’écureuils et autres rongeurs ont été observés dans la neige. Les graines avaient toutes disparues! Les jeunes en ont remis d’autres et ont replacé les mangeoires au besoin. Ils ont aussi trouvé des objets de toutes sortes qu’ils ont présentés à leur professeur et au biologiste Jérémie Caron. Ceux-ci ont fourni des informations sur ces objets et leur utilité dans la nature.

Le tout s’est réalisé avec la collaboration des professeurs de l’école St-Nicolas et du Comité Zip-du-Sud-de-l’Estuaire, qui est partenaire de la Fondation Richelieu Montmagny dans la réalisation du projet pilote la Biodiversité et l’Environnement.

Plusieurs membres Richelieu s’impliquent dans la collecte de sang

Christian Gagnon, vice président aux oeuvres avec le grand chevalier de Colomb, Robert Beaumont et Madame Marjolaine Robin, bénévole.

En collaboration avec les Chevaliers de Colomb de Montmagny, le Club Richelieu a organisé la collecte de sang qui s’est tenue les 22 et 23 février 2021. Christian Gagnon, le vice président aux oeuvres a coordonné la participation d’une vingtaine de membres Richelieu. Ceux-ci se sont impliqués dans l’accueil, l’application des consignes de sécurité liées au Covid 19 et le soutien aux équipes professionnelles d’Héma-Québec.

Des donneurs et des donneuses faisaient don de leur sang pour la 1ere fois. Mais plusieurs le faisaient depuis longtemps et de nombreuses fois par année. Nous avons rencontré des personnes qui en étaient à leur centième don et quelque fois davantage. Bravo à toutes ces personnes qui font preuve d’une grande générosité!





Daniel Bourgault, membre Richelieu depuis 35 ans

Il est devenu membre du Club Richelieu Montmagny en 1986. Il s’est impliqué grandement au club: animateur au Bingo Richelieu pendant 30 ans, responsable de la cuisson du homard lors de la Bouff’Homard depuis plus de 25 ans. Il participe aux soupers Richelieu et fait preuve d’humour et d’espièglerie. Il ne donne pas sa place pour agacer un ami Richelieu lors de la période des amendes. Il dénonce avec plaisir les amis qui ont changé de véhicules, ceux qui ont fait des voyages. Ce sont des moments drôles et sans aucune malice. Cette période précède généralement la partie plus sérieuse sur l’information sur les dossiers en cours ou les conférences.

Le président, Yvon Bernard lui a rendu hommage pour souligner son 35e anniversaire. Il a reçu l’attestation officielle de son 35e anniversaire par une lettre signée par la présidente du Richelieu internationale, madame Monique Banville.

Merci à Daniel pour son dévouement envers la jeunesse!

Daniel Bourgault et Diane Chabot

Jean Proulx membre Richelieu depuis 30 ans

Jean le photographe

Jean Proulx est devenu membre du Club Richelieu Montmagny en 1989. Il est trésorier du bingo Richelieu depuis plusieurs années. Il s’implique très activement dans l’organisation et la tenue de la Bouff,Homard. Il toujours présent aux soupers Richelieu et il fait preuve d’humour. Il est un pince-sans-rire. Il est un membre Richelieu dévoué et prêt à rendre service aux autres.

Il est un pêcheur émérite et il est un cuisinier hors pair. Il prépare des repas digne d’un grand chef lors des parties de pêches avec ses amis Richelieu: Gilles Jacques, Bernard Gaudreau, Guy Larochelle, Daniel Dufresne, Roger Mainville, Jean-Guy Gaudreau…Il est aussi un artiste de la photo.

L’attestation officielle signée par le président du Richelieu international lui a été remise lors de la rencontre virtuelle entre les membres Richelieu du 25 janvier dernier, rencontre animée par le président du Club, Yvon Bernard.

Merci à Jean Proulx pour son dévouement à la jeunesse depuis de nombreuses années!

Jean Proulx un peu plus jeune!
Jean Proulx et Hélène Vaillancourt

Des élèves de l’école St-Nicolas s’inspirent des oiseaux

Jeudi le 28 janvier 2021, dans le cadre du projet pilote sur la Biodiversité et l’Environnement, « Découvrir à l’extérieur ce que la nature nous enseigne », des élèves de trois classes de l’école St-Nicolas sont allés au parc St-Nicolas pour observer les oiseaux, les identifier, apprendre de leur habitat, de leur alimentation et de leur mode de vie en hiver. Jérémie Caron, biologiste, leur a entre autres parlé de la perdrix qui pour survivre dans le grand froid, se cache sous la neige : un petit igloo très pratique qui l’a maintien au chaud! Comment elle fait? Est-ce vraiment plus chaud? Pourquoi elle le fait? Explications : Les perdrix montent sur une branche et par la suite elles plongent tête première dans la neige. Elles s’installent pour la nuit en se créant un petit espace autour d’elle sous la neige. Une température dans la neige de 0 à -5 oC en comparaison à -20 ou -25 oC à l’extérieur constitue une différence très importante et appréciable qui lui permet de passer une nuit agréable! Avec les changements climatiques, le plus grand danger pour la perdrix c’est le verglas. Il peut se former durant la nuit lorsque les précipitations tombent sous forme de pluie. Un couvert de verglas trop épais pourrait empêcher les perdrix de sortir de la neige le matin suivant, les condamnant à nourrir les prédateurs de la forêt.

Les jeunes élèves sont curieux et posent plusieurs questions. Puis, ils se sont inspirés des perdrix en essayant de se cacher sous la neige.

Ces apprentissages à l’extérieur s’inspirent d’approches utilisées et des résultats positifs chez les élèves dans les pays nordiques.

Les jeunes élèves se retrouvent à l’extérieur pour apprendre certaines notions reliées à la nature et à l’environnement. Ces activités s’inscrivent dans la poursuite du projet pilote sur la Biodiversité et l’environnement malgré le contexte de la pandémie.

Merci aux jeunes élèves qui s’adaptent à cet environnement! Bravo aux professeurs et à la direction de l’école St-Nicolas qui favorisent ces expériences enrichissantes pour les jeunes élèves!

Guy Larochelle membre Richelieu depuis 45 ans

Photo de Guy Larochelle datant de 1985.

Il est devenu membre du club Richelieu Montmagny en 1974 et il a été président du Club en 1985-1986. Faisant à son appel à sa mémoire, ce fut lors de son année de présidence que les membres Richelieu se sont mobilisés pour ériger le parc Richelieu avec l’installation des modules de jeux pour les jeunes. L’année aussi où le club avait parrainé la création du club Richelieu féminin à Montmagny. En 1985-1986, le club a aussi implanté un mécanisme nouveau pour l’élection des membres du conseil d’administration avec la création des postes de 1er vice- président aux oeuvres et 2e vice-président aux finances. Le mécanisme mis en place en 1985, qui visait une passation des pouvoirs harmonieuse entre les conseils d’administration, est encore en opération aujourd’hui.

Guy Larochelle a toujours été un membre très actif au sein du club Richelieu Montmagny. Il se fait un devoir d’être présent à tous les soupers Richelieu. Il en profite pour rappeler des souvenirs du Club, constituant une mémoire vivante précieuse pour le club. Il a animé le Bingo Richelieu pendant plusieurs années, il travaille à l’organisation de la Bouff’Homard, il s’occupe aussi de la minute de français lors de soupers Richelieu, il suggère des conférenciers pour les soupers, etc.

Le certificat du 45e anniversaire signé par le président du Richelieu international lui a été remis lors de la rencontre virtuelle entre les membres Richelieu du 25 janvier dernier.

Merci à Guy Larochelle qui se dévoue pour les jeunes depuis 45 ans!

Guy Larochelle et Jacqueline Beaulieu au Congrès du Richelieu international tenu à Montmagny en 2017.

Yves Proulx membre Richelieu depuis 35 ans

Marcel Ouellet remet le prix Membre émérite à Yves Proulx en 2010.

Yves Proulx est devenu membre du club Richelieu en 1985 et il en est resté membre depuis 35 ans.

Il a été président du Club Richelieu en 1995-1996 et il a été désigné membre émérite en 2010 par le Richelieu international. Yves s’implique activement à l’ensemble des activités du Club, membre du comité des activités sociales avec sa conjointe depuis plusieurs années, trésorier au bingo depuis plus vingt ans, membre du comité pour l’organisation du tournoi de golf de la Fondation Richelieu Montmagny depuis 10 ans, etc.

Il a reçu l’attestation du Richelieu international lundi le 25 janvier 2021. Jean Claude Lavoie, agent de liaison pour le Richelieu international et Yvon Bernard, président du Club, ont rendu hommage à notre ami, Yves Proulx, lors d’une rencontre virtuelle avec les membres du club Richelieu Montmagny.

Félicitations à notre ami Yves Proulx! Et grand Merci pour son appui indéfectible à la cause des jeunes!

Yves Proulx avec sa conjointe Suzanne Caron