Me Marcel Morin fait un don de 5000$ à la Fondation

Guy Larochelle Marcel Morin André Corriveau

Me Marcel Morin fait un don de 5000$ à la Fondation Richelieu Montmagny. Il remet le chèque au vice-président de la Fondation, André Corriveau en présence de Guy Larochelle. Se rappelant des bons souvenirs du club dont il a été membre et président en 1979-1980, il a voulu souligner le 75e anniversaire du Club Richelieu Montmagny et de son implication pour les jeunes en faisant un don à la fondation. Il a été l’invité d’honneur au 1er souper Richelieu de l’année 2021-2022. Au nom de tous les membres, le président du club a remercié chaleureusement Me Marcel Morin de son importante contribution et il l’a félicité pour sa grande générosité.

Soirée d’installation du nouveau président, Christian Gagnon

Yvon Bernard Jean Claude Lavoie & Christian Gagnon

Vendredi, le 17 septembre 2021, les membres du club richelieu Montmagny avec leurs conjointes se sont réunis pour la soirée d’installation du nouveau président du club, Christian Gagnon. Une belle rencontre appréciée de tous avec la présence de l’agent de liaison du Richelieu international, Jean Claude Lavoie et de sa conjointe, Pierrette Bouchard.

Avant la passation officielle des pouvoirs, le président sortant, Yvon Bernard a dressé un bref bilan de la dernière année. Elle ne fut pas facile avec l’absence de soupers Richelieu! Mais le club a été en mesure de relever des défis importants; la tenue du bingo Richelieu et de la bouff’Homard qui ont connu un grand succès. La réalisation du projet de l’Ilot de biodiversité avec le Pavillon Richelieu pour souligner le 75e anniversaire du club et le 10e anniversaire de la Fondation Richelieu Montmagny. Ce projet constitue un legs dans le cadre du 375e anniversaire de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud. La désignation du club innovateur de l’année 2021 par le Richelieu international a couronné cette année si marquante. Yvon Bernard a remercié les membres Richelieu et les conjointes pour leur dévouement et leur contribution importante pour la jeunesse.

Pour sa part, le nouveau président, Christian Gagnon a mentionné qu’il souhaitait poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs. Il a indiqué qu’il est possible, avec l’aide tous, d’aller encore plus loin. C’est le défi qu’il a lancé aux membres. Il va redémarrer nos soupers Richelieu dans la joie et la bonne humeur. Le premier aura lieu le 4 octobre prochain. Il a mentionné que le recrutement de nouveaux membres sera une grande priorité.

Comme le veut la tradition, un cadeau a été remis au président sortant et à sa conjointe. L’animation a été assurée d’une main de maître par Réjean Lemieux. Il a fait quelques montages savoureux en mettant à contribution les enfants de Christian Gagnon, les siens ainsi que des amis du président sortant et du nouveau président.

Les Richelieu remettent symboliquement les clés du pavillon à la Ville de Montmagny

Inauguration du nouvel Îlot de biodiversité au parc Saint-Nicolas

Montmagny, le 9 septembre 2021 — Aujourd’hui, pour souligner les 10 ans de la Fondation Richelieu Montmagny et les 75 ans de leur Club, les Richelieu de Montmagny ont fièrement inauguré le tout nouvel Îlot de biodiversité qu’ils ont aménagé au parc Saint-Nicolas de Montmagny au cours des derniers mois en partenariat avec la Ville de Montmagny et la Caisse Desjardins de la MRC de Montmagny. Plus de 75 000 $ auront été nécessaires pour concrétiser ce lieu d’apprentissages, de rencontres et de découvertes destiné principalement aux jeunes et aux familles, mais qui deviendra du même coup un legs « vert » à la population dans le cadre des Fêtes du 375e de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud.

Un projet porteur d’avenir

Tel que mentionné lors de la présentation du projet en mars dernier, l’Îlot de biodiversité vise avant tout à sensibiliser les jeunes à l’importance de la biodiversité et du respect de l’environnement, notamment pour s’ajuster aux changements climatiques. Installés en bordure des sentiers, quatre panneaux d’interprétation permettront aux visiteurs d’en apprendre davantage sur l’histoire du site, sur le rôle des milieux humides, sur les fonctions écologiques des arbres et sur les oiseaux ayant choisi le parc comme refuge.

C’est d’ailleurs pour offrir un endroit réconfortant de nidification aux espèces aviaires que 75 maisonnettes ont été installées. Notons que ces jolies cabanes à oiseaux ont été peintes par quelque 75 élèves de l’école Saint-Nicolas, qui ont également mis l’épaule à la roue pour planter pas moins de 150 arbres et arbustes à noix et à fruits afin d’attirer les insectes et de fournir de la nourriture aux oiseaux.

Même s’il reste encore les arbres indigènes à identifier, la pièce maîtresse du site, le pavillon Richelieu, est quant à elle bien en place. Pouvant accueillir aisément une quarantaine de personnes pour y tenir des conférences, des activités éducatives ou d’autres types de rencontres, cette pergola multifonctionnelle, dotée d’un éclairage à la DEL, est facilement accessible pour les personnes à mobilité réduite grâce au sentier asphalté qui rappelle la silhouette d’un arbre. Pour plus de confort, du mobilier fixe y sera ajouté prochainement.

« C’est une grande fierté pour les Richelieu d’avoir mené à bien ce magnifique projet avec la complicité de la Ville. Le site semble déjà susciter beaucoup d’intérêt au sein de la population et nous en sommes ravis. Car il ne faut pas oublier que ce pavillon et cet îlot de biodiversité doivent appartenir à la population et être accessibles aux jeunes, aux familles et aux écoles », a conclu le président du Club Richelieu, M. Yvon Bernard.

Comme c’est la Ville de Montmagny qui assurera la gestion et l’entretien de l’Îlot de biodiversité et du pavillon, conformément à l’entente établie entre elle et les Richelieu, les citoyens qui en feront la demande auprès du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire en composant le 418 248-6022 pourront réserver gratuitement le pavillon pour y tenir des activités.

La présidente du Richelieu international remet la bannière du club innovateur

Mme Monique Banville & Yvon Bernard

À la suite du concours tenu par le Richelieu international, le club Richelieu Montmagny a été le lauréat du club innovateur 2021. Mme Monique Banville a remis la bannière au président Yvon Bernard.

Le jury formé par le Richelieu international devait évaluer les candidatures reçues en fonction de critères précis et déterminés. Un formulaire devait être complété par les clubs intéressés à participer au concours afin de présenter les différentes réalisations au cours de l’année 2020-2021.

Malgré la pandémie et l’absence de soupers Richelieu sous forme présentielle, le président a tenu plusieurs réunions virtuelles afin de mobiliser les membres et suivre l’évolution des différents dossiers. Le Club et la Fondation ont continué de soutenir des organismes reliés à la jeunesse. Le bingo Richelieu a connu un vif succès. La Bouff’homard a été organisée avec une formule à emporter et plus de 800 repas ont été préparés. Le comité organisteur a innové et la population a bien répondu à l’appel. Des ateliers extérieurs ont été organisés pour les élèves de l’école St-Nicolas. Ces élèves ont été en mesure de faire des apprentissages dans la nature et de découvrir davantage des notions sur la biodiversité et l’environnement. Afin de souligner le 75e anniversaire du Club Richelieu et le 10e anniversaire de la Fondation Richelieu Montmagny, les membres ont proposé à la ville de Montmagny et la caisse populaire de la MRC de Montmagny de développer un partenariat afin de créer un Ilot de Biodiversité au Parc St-Nicolas et d’y construire un pavillon Richelieu. Tout cela afin de favoriser les apprentissages et les découvertes des jeunes et des familles.

Les membres Richelieu sont très fiers que le club ait été le lauréat du club innovateur 2021 d’autant plus qu’il avait gagné le concours du club le plus performant en 2018.

Grand merci au Richelieu international pour cette belle reconnaissance!

La Fondation Richelieu Montmagny et le Semoir s’associent pour la Biodiversité

Montmagny, le vendredi 3 septembre 2021 –  Accompagné de leur porte-parole Ève Landry, Le Semoir annonce un partenariat avec la Fondation Richelieu Montmagny pour un total de 37 500$ sur trois ans. Cette somme permettra à une classe de la région de Montmagny de participer au programme Le Semoir : Verger de l’Évolution en plus d’offrir près de 100 ateliers dans les écoles primaires de la Côte-du-Sud d’ici la fin de 2024.

Le Semoir

C’est évidemment avec une grande joie que l’équipe du Semoir a conclu ce partenariat avec la Fondation Richelieu Montmagny. Du côté du Semoir, les racines semblent s’ancrer de plus en plus dans le paysage socioenvironnemental de la Côte-du-Sud. « Nous réalisons que le tissu social de la région est très solide et que, lorsqu’un programme environnemental bien structuré requiert du soutien, les organisations de la région répondent présentes », explique Samuel Pépin-Guay, président et co-fondateur d’Arbre-Évolution. Rappelons que Le Semoir : ateliers écoéducatifs est une initiative d’Arbre-Évolution, une coopérative basée à L’Islet et active partout au Québec.

La Fondation Richelieu Montmagny

Grâce à un appui financier important d’industrielle-Alliance, la Fondation Richelieu Montmagny a supporté pendant trois ans des ateliers sur la biodiversité et l’environnement dans huit écoles primaires de Montmagny, Cap-St-Ignace, Berthier-sur-Mer, Saint-Pierre et Saint-François-de-la-Rivière-du Sud. Plus de 1250 jeunes ont participé à ces ateliers depuis 2018.

Il y quelques mois, devant le succès rencontré malgré la pandémie, la Fondation a proposé à Industrielle-Alliance de poursuivre le déploiement de cette initiative dans les écoles primaires de la région jusqu’en 2024. Industrielle-Alliance a ainsi renouvelé son appui pour trois ans. Compte tenu de son expertise, c’est à l’initiative Le Semoir qu’a été confié le mandat d’opérer cette deuxième phase d’activités dans la région.

Des ateliers pour des centaines de jeunes

Le partenariat permettra donc à des écoformateurs expérimentés de répondre aux demandes des écoles de la MRC de Montmagny. Ces ateliers couvriront les thèmes de la biodiversité, du fleuve St-Laurent et des enjeux environnementaux de notre ère. « Le contenu pédagogique des ateliers consistera en un maillage des notions essentielles du cursus scolaire et des activités d’interprétation avec une approche environnementale. Les enseignants n’auront qu’à faire une demande en ligne via le http://www.lesemoir.org! », explique Marie-Claude Bernier, chargée de projet du Semoir dans la région. Des communications seront acheminées aux écoles au courant de l’automne.

La présidente du Richelieu international, Mme Monique Banville, à Montmagny pour le 75e du Club

Lundi, le 30 août 2021, les membres Richelieu avec leurs conjointes se sont rassemblés pour le souligner le 75e anniversaire du club au pavillon Richelieu dans le parc St-Nicolas. Le président en exercice, Yvon Bernard, après avoir souhaité la plus cordiale bienvenue à la présidente internationale, Mme Monique Banville, a rappelé certaines contributions majeures auprès des jeunes de Montmagny et de la région. Il a mentionné que c’est plus de 1 750 000$ qui ont été retournés à la communauté depuis 75 ans. II a rappelé également le legs spécial qui est fait par le Club et la Fondation à l’occasion du 75e anniversaire dans le cadre du 375e anniversaire de la Seigneurie de Montmagny. Ce pavillon Richelieu sera un lieu d’apprentissage et de découverte pour les jeunes et les familles. Il s’inscrit dans le projet de création d’un Ilot de Biodiversité créé en collaboration avec les élèves de l’école primaire St-Nicolas.

La présidente du Richelieu international, Mme Monique Banville a mentionné qu’elle était heureuse d’être présente à Montmagny pour souligner cet événement si important. . Elle a félicité les membres du Club de leur dévouement et de leurs nombreuses réalisations auprès des jeunes. Elle a invité les membres Richelieu à poursuivre leurs efforts et de continuer à réaliser des projets si novateurs pour les jeunes dans la paix et la fraternité.

Pour sa part, le président de l’année 2021-2022, Christian Gagnon a pris l’engagement de poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs . Il a remercié à l’avance les membres Richelieu et les conjointes pour leur appui et leur solidarité. Il a aussi remercié chaleureusement la présidente du Richelieu international en lui remettant un cadeau souvenir réalisé par un artisan de la région. Il s’agissait d’une plume fait en noyer avec l’inscription du nom de Mme Banville et du 75e anniversaire du club.

La présidente était accompagnée par le directeur général, M. Stéphane Bégué qui a aussi été invité à prendre la parole. Il a souhaité un très bon anniversaire au Club Richelieu Montmagny et il a félicité les membres pour leur excellent travail.

Marc Laurin, le vice-président aux communications était le maître de cérémonie de la rencontre. Il l’a fait avec intelligence et brio.

La fête s’est poursuivie dans la joie et la bonne humeur. Les amis Richelieu et les conjointes étaient visiblement très heureux de se retrouver pour cet événement spécial après un an sans rencontre présentielle.

Le projet sur la Biodiversité et l’Environnement dans les autres écoles de la Côte-du-Sud

La Fondation Richelieu Montmagny annonce qu’un nouveau  partenariat a été conclu avec Industrielle-Alliance afin que le projet pilote sur la Biodiversité et l’Environnement soit offert dans les 38 écoles primaires de la Côte-du-Sud. Industrielle-Alliance va fournir une contribution de 30 000$ à raison de 10 000$ par année.

En 2018, la Fondation Richelieu Montmagny et Industrielle Alliance ont développé un premier partenariat afin que le projet pilote sur la Biodiversité et l’Environnement puisse être expérimenté dans les écoles primaires de Montmagny, Cap-St-Ignace, Berthier-sur-Mer, St-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud et St-François-de la-Rivière du Sud.

Le projet pilote a été un succès. Du mois de mars 2018 au 30 juin 2021, le projet a permis de rejoindre  plus de 1300 élèves par des ateliers animés par le biologiste, Jérémie Caron, dans les huit écoles primaires visées.

Les ateliers visaient à initier les jeunes aux questions environnementales, à la beauté de la nature, à l’importance de bénéficier d’un environnement sain, d’avoir une bonne qualité d’eau, à la problématique de la pollution.

Les ateliers reposaient sur une dynamique de changements positifs de la société et d’amélioration de nos comportements par des actions simples afin d’encourager les jeunes à poser des gestes concrets pour la biodiversité et l’environnement. 

Avec le Coronavirus, il a fallu faire une pause au printemps 2020, mais il a été possible à l’hiver 2021 d’adapter une stratégie particulière à l’école St-Nicolas grâce à la complicité de la direction et des professeurs. Il a été proposé d’organiser des activités à l’extérieur de l’école au Parc St-Nicolas en favorisant des apprentissages dans la nature. Douze ateliers ont été tenus à l’extérieur dans le respect des normes de la santé publique. Ces activités, qui ont impliqué quatre classes totalisant 76 élèves, se sont déroulées du 25 février 2021 au 18 juin 2021. Cette approche a été inspirée des pratiques et des recherches menées dans les pays nordiques.

Dans le cadre du projet de l’Ilot de biodiversité, chaque élève a reçu une maisonnette qui a été peinte par lui selon son inspiration. L’élève était aussi invité à inscrire son nom sur la maisonnette. Ces 76 maisonnettes ont été installées au parc St-Nicolas. Par la suite, les élèves ont participé à la plantation de 150 arbustes au parc St-Nicolas.

Tout cela a permis aux jeunes élèves d’être partenaire du projet en développement de l’Ilot Biodiversité.

La Fondation Richelieu Montmagny remercie Industrielle-Alliance de son appui important dans la réalisation du projet pilote et de son implication nouvelle et importante dans le déploiement du projet pilote dans les écoles primaires de la Côte-du-Sud.

La Fondation Richelieu Montmagny remercie également  les directions des huit écoles impliquées dans le projet pilote pour leur ouverture, les professeurs pour leur dévouement et les élèves pour leur curiosité et leur imagination qui ont permis la réalisation de cette aventure même dans un contexte de pandémie.

Rencontre avec les artisans du Semoir

Le Semoir cherche rien de moins que d’éveiller chez les jeunes le désir de devenir des écocitoyens engagés.

Le Semoir présente un répertoire inédit d’ateliers destinés aux enfants dans un contexte d’apprentissage. Ses thématiques portent sur le climat, l’écologie, l’environnement et l’écocitoyenneté.

La visite que nous y avons fait aujourd’hui nous a permis de découvrir ce magnifique havre de paix rempli de verdure avec des petits lopins destinés à des élèves qui y sèmeront des graines ou y planteront des arbres qu’ils verront grandir.

Les objectifs visés par le Semoir rejoignent ceux du projet pilote sur la Biodiversité et l’Environnement dans les écoles de Montmagny et la région. Ce projet a été parrainé par la Fondation Richelieu de Montmagny et il a été mis en œuvre grâce à l’appui financier d’Industrielle-Alliance. Cette rencontre a permis d’explorer des avenues de collaboration entre la coopérative Arbre évolution et la Fondation Richelieu Montmagny.

L’actrice bien connue Eve Landry, native de St-Pascal, est porte parole pour le Semoir. Elle était sur place pour un tournage avec M. Alber Mondor. Étaient également présents des artisans de ce projet: Samuel Pépin-Guay, Simon Côté, Marie-Claude Bernier…

L’entrée au Pavillon Richelieu

Grâce à une belle collaboration de la ville de Montmagny, l’entrée du Pavillon Richelieu prend forme. La partie en bitume représente un arbre stylisé, idée brillante de Gino Dufour, horticulteur en chef au Service des Travaux publics. Cela a été fait afin de diminuer la superficie exposée au soleil. De la terre a été ajoutée, des arbustes et arbres ont été plantés par les employés de la ville. D’ici quelques semaines, le tout sera vert en harmonie avec un Ilot de Biodiversité. M. Bernard Boulet, maire de la ville avait demandé que la superficie en bitume soit ajustée pour mieux tenir compte des objectifs visés par le projet.

L’ouverture officielle, en présence de Monsieur le maire, M. Bernard Boulet, des présidents du club Richelieu et de la Fondation Richelieu Montmagny, devrait avoir lieu au début du mois d’août prochain.

Le couronnement d’une belle série d’activités au parc Saint-Nicolas: 150 arbustes plantés

Des consignes de Jérémie Caron, biologiste avant le début de l’activité.

Dernière activité de l’année au parc Saint-Nicolas. Le 17 et 18 juin dernier, les élèves de l’école primaire Saint-Nicolas ont pu travailler à la plantation de 150 arbustes à fruits pour constituer l’îlot de biodiversité. À terme, les plantations permettront de nourrir les oiseaux de passage et les oiseaux qui nichent dans le parc.

Il est important de souligner le travail exemplaire des employés de la ville de Montmagny, entre autres M. Gino Dufour, horticulteur en chef au service des travaux publics et M. Gaétan Gendron, responsable principal du parc Saint-Nicolas.

Le projet a été développé initialement pour s’adapter à la réalité de la COVID-19 dans les écoles et il a été rendu possible grâce à la participation des enseignants et de la direction de l’école Saint-Nicolas, de la Fondation Richelieu de Montmagny, du comité ZIP Sud-de-l ‘Estuaire, ainsi que de la Ville de Montmagny.

Il est important de souligner également la participation et l’enthousiasme contagieux des jeunes de l’école Saint-Nicolas. Sans leur ouverture aux enseignements de la nature, rien n’aurait pu être possible!